20080901

Caligula. Acte III. Scène II

Hélicon menace Scipion du doigt.

Hélicon: On a encore fait l'anarchiste!

Scipion, à Caligula: Tu as blasphémé, Caïus.

Hélicon: Qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire?

Scipion: Tu souilles le ciel après avoir ensanglanté la terre.

Hélicon: Ce jeune homme adore les grands mots.

Il va se coucher sur un divan.


Caesonia, très calme: Comme tu y vas, mon garçon; il y a en ce moment, dans Rome, des gens qui meurent pour des discours beaucoup moins éloquents.

Scipion: J'ai décidé de dire la vérité à Caïus.

Caesonia: Eh bien, Caligula, cela manquait à ton règne, une belle figure morale!

Caligula, intéressé: Tu crois donc aux dieux, Scipion?

Scipion: Non.

Caligula: Alors, je ne comprends pas: pourquoi es-tu si prompt à dépister les blasphèmes?

Scipion: Je puis nier une chose sans me croire obligé de la salir ou de retirer aux autres le droit d'y croire.